Bienvenue et mot d’ouverture (16 mars 2017)

  • Yolande James, coprésidente de la Conférence
  • Jack Jedwab, coprésident de la Conférence, Président, Association d’études canadiennes / Institut canadien pour les identités et les migrations
  • Denis Coderre, Maire de Montréal
  • Kathleen Weil, ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, gouvernement du Québec
  • L’honorable Ahmed Hussen, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, gouvernement du Canada
 

Plénière 1: Les réfugiés syriens, un an plus tard (16 mars, 2017)

Vers la fin de 2015 et au début de 2016, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, certains autres ministères fédéraux, les provinces et les territoires, des partenaires de la société civile et du monde des affaires, ainsi que des parrains à travers le pays ont travaillé ensemble afin de faire venir plus de 25 000 réfugiés syriens au Canada. La question à savoir comment s’adaptent ces nouveaux arrivants est d’un grand intérêt pour plusieurs. Afin d’apprendre de leurs expériences, CRSH et IRCC ont lancé, en avril 2016, un appel à soumissions visant à soutenir les projets de recherches qui sont ciblés, concrets et réalisables au sujet des premières expériences d’établissement et d’intégration des réfugiés syriens et sur les expériences des communautés qui les ont reçus. Vingt-sept projets de recherche ont été financés. À travers cette plénière, nous allons réfléchir sur ce que nous avons appris à ce jour et nous allons discuter des questions touchant aux politiques et à leurs mises en œuvre ainsi que de la façon dont cette recherche va contribuer à l’établissement et à l’intégration des réfugiés à l’avenir.  

Plénière 2: Questions identitaires/Identités multiples et projet de société (17 mars, 2017)

Pour Montréal, le Québec et le Canada, les tendances récentes en matière d’immigration ont élargi les notions d’identité et d’appartenance – et ont créé de nouveaux défis et de nouvelles opportunités pour les décideurs politiques. Alors que jusque dans les années 1960, l’identité culturelle était essentiellement exprimée en termes de dualité (ou binarité) – anglais ou français; catholique ou protestant – d’autres variables telles que la langue, la religion, le sexe et la culture suscitent de plus en plus l’émergence de nouvelles identités multiples. . De quelle façon est-ce que ces identités multiples influencent-elles le niveau d’engagement d’une personne dans la société civile, et, ultimement, la cohésion sociale? La participation à la société évolue-t-elle en fonction de l’appartenance identitaire? Et si oui, de quelle façon cette appartenance peut-elle être multiple sans désengagement participatif? À l’intérieur comme à l’extérieur du Québec, les gouvernements actuels font face à certaines de ces questions alors qu’ils essaient de réimaginer comment gérer la diversité en 2017.  

Plénière 3: Le rôle des universités dans le développement des villes. Offrir des options avantageuses aux étudiants étrangers ou rester en ville après les études (17 mars, 2017)

Depuis quelques années, le Canada accueille de plus en plus d’étudiants étrangers et développe des politiques et des stratégies favorables à la transition vers le statut de résident permanent. D’ici 2022, le gouvernement fédéral souhaite doubler la population étudiante venue de l’étranger. Par conséquent, les universités seront amenées à jouer un rôle encore plus important dans l’accueil, l’intégration et la rétention de ces jeunes migrants et futurs diplômés. Un aspect peu étudié demeure la relation entre l’université et son environnement, tous les deux de plus en plus marqués par la diversité ethnique et culturelle. Les participants à cette session aborderont le rôle que l’université peut jouer dans sa communauté et la façon dont les établissements post-secondaires développent des stratégies innovantes en matière de relations à établir avec un ensemble d’acteurs impliqués dans le dossier de l’immigration. Par la présentation de différentes institutions, il sera intéressant de voir comment l’Université participe à l’essor économique, social et culturel de la ville. Comment est-elle en mesure de donner le goût à sa clientèle internationale de reste en ville après les études.  
  • Metropolis
  • ACS - AEC
    • gifnr_tmidiw3_couleurPrintIRCC logo